Notre expertise en habitat inclusif

Maneo Habitat scelle le premier partenariat public-privé pour un projet immobilier intégrant l’habitat social inclusif

Afin de donner du sens et d’être fidèle à ses valeurs, MANEO Habitat a souhaité intégrer au milieu de son dernier projet “Le Clos d’Aïnara” composé d’appartements du T2 au T5, de locaux commerciaux et de biens d’exception un projet d’habitat social dit inclusif.
Premier du genre à Anglet. Des logements sociaux parfaitement adaptés aux personnes autonomes en situation de handicap.

Au Clos d’Ainara, nous avons souhaité nous investir dans le choix du logement social qui sera proposé, et ne pas subir la force des habitudes. Nous avons donc cherché à créer du logement social pour les personnes aux revenus modestes et trop souvent oubliées dans les attributions : les personnes en situation de handicap.

Après étude des textes récents (Loi ALUR notamment), nous avons cherché un bailleur social acceptant de s’impliquer dans une démarche d’habitat inclusif pour les personnes en situation de handicap. Habitat Sud Atlantic (HSA) a répondu présent.

Nous avons également fédéré 4 associations locales autour de ce projet, et créé ainsi une équipe pour développer la première résidence d’habitat social inclusif pour handicapés du département (64).

Notre dernier projet d’habitat inclusif à Anglet

Le projet consiste à proposer aux publics accompagnés par les associations un lieu de vie pour des personnes ne relevant pas des Établissements Sociaux et Medico-Sociaux, se trouvant sans solution de logement, désireuses de participer à un projet de vie impliquant un compagnonnage avec les cohabitants du lieu de vie.

Il s’agit de personnes présentant :

  • une avancée en âge
  • des troubles psychiques et autistiques des troubles neurologiques
  • des déficiences cognitives
  • des troubles moteurs

La structuration du futur bâtiment proposée par les associations permet en outre de bénéficier d’une modularité de logements selon les étapes de vie auxquelles les personnes se situent (studio – vie seule, T1bis- T2 – vie de couple, T3 collocation/famille, T4 – collocation/famille).

Les associations s’impliquent pour coordonner et animer le vivre ensemble dans la résidence en accord avec le bailleur social.

“Un engagement solidaire fidèle à nos valeurs, qui répond à un besoin essentiel futur…”

Céline LespesCo-fondatrice - Maneo Habitat

  • Selon les données du schéma départemental, l’évolution démographique montre que la problématique du vieillissement est accrue dans le département par rapport aux données nationales.
  • Pour information, dans le département 257 travailleurs d’ESAT auront atteint l’âge de la retraite d’ici à 2023 dont 146 vivant en foyer d’hébergement.
  • Autrement dit, ces personnes perdront leur place d’hébergement dès lors qu’elles n’auront plus de statut de travailleur d’ESAT.
  • Maneo Habitat innove pour leur offrir un espace de vie